Des femmes qui m’inspirent…Anantha Valli (1)

Posted by Chantal Jumel

 Tout commence par une invitation à venir observer les kolam de la ruelle où se trouve la très populaire cantine traditionnelle appelée « Mami Tiffen stall ».  Durant le mois sacré de Margazhi[1] l’entrée du restaurant à Mylapore (Chennai) resplendit de nombreux dessins de sol comme partout ailleurs dans le quartier et au Tamil-Nadu.

  C’est à 22h après la fermeture des lieux qu’une équipe dirigée par Latha ou Anantha Valli lave à grandes eaux le seuil et une partie de la ruelle. Les jeunes hommes cuisiniers de jour et assistants la nuit prêtent main forte à la maîtresse des lieux. Elle dessine et eux remplissent les espaces de poudres colorées ou rehaussent certaines lignes avec le kâvi ; une teinture rouge à l’oxyde de fer. Il faut se dépêcher car demain dès 6h, les clients arrivent et les dessins seront là pour les accueillir.

Latha et Anandha Valli sont des artistes talentueuses. Leurs mains expertes tracent  sans effort aucun des lignes doubles qui jaillissent d’entre les doigts pour former les contours d’un ou de plusieurs padi kolam de grande taille. 

Anantha Valli prend le relais deux jours plus tard car sa belle-soeur se rend dans son village natal.


[1] Mi-décembre, mi-janvier. Un mois dédié à la prière at aux austérités en vue du mariage.